Logo UN Website

UNOCABUREAU RÉGIONAL DES NATIONS UNIES POUR L'AFRIQUE CENTRALE

Accueil Plan du site Contactez-nous Login

English  |  Français 16:45:17, lundi, 27 févr. 2017

Articles

MESSAGE DE M. JEFFREY FELTMAN A PROPOS DU GABON


« Le processus constitutionnel doit être crédible afin d'être efficace »

L'ONU travaille avec toutes les parties prenantes au Gabon, y compris les partis politiques, la société civile ainsi que les organisations régionales et internationales pour aider le pays à trouver une issue pacifique à la crise politique provoquée par la présidentielle du 27 août. Dans un communiqué de presse publié le  9 septembre, le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afrique centrale, M. Abdoulaye Bathily, a salué la décision prise par le chef de l’opposition, M. Jean Ping (qui conteste les résultats de ce scrutin) de déposer un recours contentieux devant la Cour constitutionnelle. M. Bathily, qui est basé à Libreville (capitale gabonaise) en tant que Chef du Bureau régional des Nations Unies pour l'Afrique centrale (UNOCA), avait exhorté les parties à régler tout différend par des moyens légaux.

Faisant écho de la déclaration de M. Bathily, le Secrétaire adjoint de l’ONU chargé des Affaires politiques, M. Jeffrey Feltman, souligne qu’il est impératif que les acteurs concernés prennent des dispositions nécessaires pour maintenir le calme dans le pays. « Le recours à la Cour constitutionnelle est un développement important pour surmonter la crise », a indiqué M. Feltman à « Politically Speaking », la Newsletter du Département des Affaires politiques des Nations Unies. « Le processus constitutionnel doit être crédible - et doit reconnu par tous comme crédible - afin d'être efficace », a-t-il poursuivi.

 

Rappelant qu'il est en contact permanent avec M. Bathily, le Secrétaire adjoint de l’ONU chargé des Affaires politiques a déclaré que les Nations Unies continueront à suivre la situation en cours avec attention. Il a ajouté que l'ONU travaillera avec l'Union africaine pour aider les parties dans leurs efforts en vue d'un règlement rapide de la crise post-électorale, y compris par le déploiement éventuel d'une mission conjointe de haut niveau et la mise en œuvre des mesures de renforcement de la confiance.

 

M. Feltman, qui était à Libreville en juillet dernier pour l'inauguration du nouveau siège de l’UNOCA, a rappelé « les contributions cruciales du Gabon à la paix et à la stabilité régionale ». Il a précisé : « la paix et la stabilité doivent être assurées à la maison d'abord, et je crois que les Gabonais peuvent le faire. Nous sommes ici pour aider le Gabon à relever ce défi ».

 



Moving to Help Gabon Overcome Post-Election Crisis

 

The United Nations is working with all stakeholders in Gabon – including political parties, civil society and regional and international organizations – to help the country emerge peacefully from the crisis that arose following the 27 August presidential elections. The Special Representative of the Secretary-General for Central Africa, Abdoulaye Bathily, today welcomed opposition leader Jean Ping’s appeal to the country’s Constitutional Court contesting the electoral results. Mr. Bathily, who is based in the Gabonese capital Libreville as head of the UN Office for Central Africa (UNOCA), had urged the parties to settle any differences via legal means. 

 

Under-Secretary-General for Political Affairs Jeffrey Feltman echoed Mr. Bathily's statement and said it is imperative that the parties maintain calm. 

 

"The recourse to the Constitutional Court is an important development in overcoming the crisis," Mr. Feltman told Politically Speaking. "The Constitutional process must be credible - and must be seen to be credible - in order to be effective." 

 Mr. Feltman, who was in Libreville for the inauguration of the UNOCA headquarters in July this year, said he trusts the Gabonese authorities and the opposition have the best interests of the country at heart and will act accordingly to overcome the present difficulties. “In Libreville I recalled Gabon’s crucial contributions to regional peace and stability,” he said. “That peace and stability must be assured at home first of all, and I believe the Gabonese can do it. We are here to help Gabon do just that.”

 

Recalling that he is in constant touch with Mr. Bathily, Mr. Feltman said the UN would continue to watch the situation closely. He added that the UN would work with the African Union to assist the parties in their search for a rapid settlement of the post-electoral situation, including through the possible deployment of a joint high-level mission and the implementation of confidence building measures. 

 

Liste des articles L'article précédent>>     L'article suivant >>
Print